Comprendre les fausses alertes de chute

Alertes intempestives, fausses alertes.

En moyenne, la montre détecte une fausse alerte de chute par semaine. Comme les calculs au sein de la montre mettent un certain temps, c’est généralement lorsque l’on est immobile que l’alerte se produit. Il peut arriver que ces alertes se déclenchent fréquemment. 

Ce fonctionnement est normal et commun à tous les dispositifs de détection de chute.

Pourquoi j'ai des fausses alertes de chutes

Dans notre quotidien, nous bougeons beaucoup et certains mouvements reproduisent les critères pour déclencher une chute. Pour que la chute se déclenche, il faut un changement d'altitude, une accélération, un petit choc et une immobilité de 20 secondes.

Si vous avez trop de fausses chutes détectées, pensez à changer la montre de poignet.

Je m'assoie, une chute est détectée

En vous asseyant, une chute peut-être détectée car vous avez fait un mouvement de haut en bas, une accélération puis vous vous êtes assis et vous êtes resté immobile. 

En cas de fausse alerte, pensez à annuler l'alerte en appuyant sur le bouton de la montre 2 secondes.

Je dors et une alerte est détectée

Le cycle de sommeil dure 1h30. A chaque changement de cycle, vous bougez légèrement ou vous vous retournez. Une chute peut-être détectée par le mouvement du bras qui se tourne puis s'immobilise. 

N'hésitez pas à changer la montre de poignet car nous faisons souvent les mêmes mouvements de bras la nuit, avec le même bras.

Autre problème

Il est alors possible que la montre ait pris l'eau (voir l'article sur l'étanchéité) ou bien que les composantes permettant de détecter la chute soient endommagés. 

Dans ce cas, n'hésitez pas à contacter le Service Clients au 02.78.34.04.51 et de lire cet article en cas d'alertes intempestives.